Daniel Authouart
Véronique Boissacq
Derek Boshier
Christian Bouillé
Jean-Paul Chambas
Christophe Compiano
Nathalie Contenay
Antoni Donaldson
Laurence Drocourt
Claude Gilli
Guy-Rachel Grataloup
Gérard Guyomard
Jann Haworth
Jeff Keen
Kriki
Pascal Laborde
Éric Liot
Morteyrol
Bernard Pras
Emanuel Proweller
Bernard Rancillac
Peter Saul
Christian Silvain
Emiliano Tadini
TXO
Michel Tyszblat
Jack Vanarsky
Hugh Weis
Galerie du Centre
16 avril – 13 juin 2015
Gérard Guyomard
“larcontanpourien”
“larcontanpourien”

Guyomard 2015

Impossible de passer devant une œuvre de Gérard Guyomard sans la remarquer.
C’est un feu d’artifice. Cela part dans tous les sens, les couleurs vives explosent aux quatre coins de la toile. S’y ajoute une surabondance de personnages qui s’entrechoquent, se parlent, s’évitent,
se télescopent, se fondent l’un à l’autre, tout cela au milieu des objets de notre quotidien, l’expression du vivant est partout, une nécessité absolue d’affirmer qu’il ne faut pas perdre une seconde
De plus, Gérard Guyomard n’a pas besoin d’aller loin pour trouver son inspiration, c’est sous son nez :
il se penche à sa fenêtre et observe les faits et gestes de ce qui se passe dans cette rue très commerçante
où se croisent pêle-mêle marchands de fruits, de légumes, poissonniers, fromagers, bistrots, tout y est.
Le marché n’est-il pas la base de notre existence : échanger pour vivre.L’activité y est intense,
tout bouge, même les pavés de la rue dont il inonde sa toile avec des couleurs vertes, jaunes, oranges, bleues… bref toute la palette y passe car eux aussi font partie de la fête car tel est Guyomard,
un assoiffé de vie, un ogre de la jouissance.
Son tempérament rabelaisien, quoiqu’il arrive, l’emporte toujours.
Pas de temps à perdre avec le négatif, avec ce qui nous freine.Ses toiles sont comme un bon conseil,
une thérapie, une cure de jouvence, suivez-moi et tout ira bien. Il ne faudrait pas croire cependant qu’il est léger ou fanfaron : sa peinture, son propos, son comportement sont une philosophie
et une hygiène de vie.

Aussi nous dit-il en faisant une grande galipette, l’art ne compte pas pour grand-chose.
En fait, il n’en croit rien. Sa générosité naturelle se retrouve totalement dans ses toiles.
Cet homme sait faire partager.

Merci Gérard, continue à nous donner pour longtemps encore ta cuillérée d’élixir de bonheur,
nous nous en porterons que mieux.

Alain Matarasso
19 mars 2015

Edition d'un catalogue pour cette exposition. (20€ + frais d’expédition)

Pour en savoir plus, nous contacter au 06 01 45 74 28 ou au 06 09 84 02 10.


Visiter le site de la Galerie du Centre

Valid XHTML 1.1 CSS Valide !